Débuter la méditation : petit guide pour commencer

Bonjour, cher lecteur ! Aujourd’hui, j’aimerais aborder avec vous la méditation, qui permet d’atteindre une meilleure forme mentale.

Car mieux manger et faire de l’exercice sont très important pour se sentir en meilleure forme dans sa tête : n’oublions pas que le physique ne saurait se détacher de l’esprit. Mais vous pouvez aussi travailler sur votre cerveau, et le meilleur exercice selon moi est la méditation de pleine conscience !

Cet article est donc une introduction et un petit guide à cette pratique (que j’essaie moi même de performer !).

 

pensées

 

Pourquoi vous devez apprendre et débuter la méditation ?

 

Matthieu Ricard décrit dans son livre “L’art de la méditation” que l’esprit est comme un singe enfermé : il s’agite dans tous les sens, incapable de se défaire de ses chaînes.

Ce qui signifie que nous sommes soumis à nos nombreuses pensées : en moyenne, nous en avons 60 000 chaque jour et plus de 80% sont négatives !

Et ses pensées influencent nos émotions, qui vont influencer notre humeur et donc notre comportement. Notre comportement façonnant notre caractère.

 

Pensées >> Émotions >> Humeur >> Comportement >> Caractère

 

Notre esprit est le résultat de toutes ses pensées. Si on laisse notre esprit à l’abandon, comme pourrait l’être un jardin, que se passe-t-il ?

Des mauvais herbes poussent de partout, les arbres et plantes grandissent en tout sens. Nous perdons le contrôle.

 

La méditation va nous permettre de mettre de l’ordre dans ce jardin de l’esprit. Grâce à elle, il est possible de reprendre le contrôle de nos pensées, et donc, d’avoir une meilleure gestion de nos émotions, de notre humeur et de nos comportements. Elle peut être la base d’importants changements !

 

Pour avoir des résultats en méditation, il est nécessaire de pratiquer chaque jour. La régularité est la clé de la réussite : inutile de méditer 2 heures chaque semaine, 5 minutes chaque jour est déjà un grand pas. Vous pourrez augmenter le temps ensuite, quand vous vous sentirez prêt.

 

Une pratique régulière de la méditation de pleine conscience peut vous apporter les résultats et bénéfices suivants :

  • Un équilibre émotionnel supérieur à la normale : vous pourrez mieux gérer vos émotions positives (en profiter pleinement) comme négatives (les empêcher de gâcher le moment présent).
  • Une baisse durable du stress (jusqu’à 70%), atteinte après 2 à 3 mois de pratique.
  • Une augmentation de votre bien-être (bonheur) général : le livre “Comment je suis devenu 10% plus heureux” en parle très bien !
  • Une meilleure capacité à vivre et profiter de l’instant présent. Votre esprit est plus clair, vous êtes mieux connecté au présent et à vos capacité physiques/mentales – ce qui peut s’avérer excellent dans une pratique sportive ou cérébrale.
  • Un sentiment de paix, de relaxation, et d’épanouissement.
  • Une baisse voir une absence de pensée négatives.

 

méditation de pleine conscience

 

Comment pratiquer la méditation de pleine conscience ?

 

Préparation

 

Pour bien commencer, il vous faut trouver un endroit calme (pour ne pas être dérangé pendant votre séance). Vous devez vous sentir à l’aise et détendu, ne choisissez pas un lieu de stress.

Vous pouvez méditer en position assise, en demi-lotus ou lotus (pour les plus souples), sur le sol, sur une chaise ou bien sur un coussin de méditation par exemple. Personnellement, je médite sur mon lit, assis sur une couverture et le dos contre le mur (amorti par un coussin).

Une fois que vous êtes parfaitement installé et détendu, veillez à ce que votre posture soit bien équilibrée : vous ne devez pas ressentir de tensions ou de raideurs, sinon vous allez très vite souffrir et être agité(e)s ! Il ne faut pas non plus que vous soyez trop relâchés, pour éviter de vous endormir.

Enfin, vous pouvez choisir de fermer ou non les yeux, complètement ou à demi. C’est à votre guise – je médite les yeux fermés car j’arrive mieux à me concentrer, mais vous pouvez apprécier de méditer les yeux semi-clos dans la pénombre, par exemple.

 

Exercice

 

Une fois que vous avez suivi ces instructions, vous avez déjà fait le plus gros du travail !

Votre exercice de méditation va maintenant consister à vous focaliser sur votre respiration.

Mettez en place votre chronomètre et commencez !

Vous devez inspirer par le nez lentement, bomber le ventre et sentir l’air emplir vos poumons.

Puis expirer par la bouche lentement, relâcher votre ventre et sentir l’air de vos poumons se vider.

Au fur et à mesure que vous allez avancer dans la séance, vous allez respirer de plus en plus lentement – quand vous ressentez cela, vous êtes sur la bonne voie.

Bien sûr, votre esprit va être assailli par des pensées. Vous devez vous placer comme témoin de ces pensées : les observer, mais ne pas les développer ou les chasser.

Prenez en note mentalement, laissez les se dissiper comme elles sont venues et revenez à votre respiration.

 

Dès que vous arrivez à fixer votre attention à nouveau sur votre respiration : vous travaillez, vous progressez !

 

En résumé, méditez dès que vous le souhaitez et pouvez. Vous pouvez le faire le matin, pour démarrer la journée de bonne humeur et apaisé, ou le soir, pour évacuer le stress et les soucis.

N’oubliez pas que la régularité est le plus important : essayez de méditer 5 à 10 minutes par jour dans un premier temps.

 

Pour aller plus loin, je vous recommande les deux lectures suivantes :

(ce sont des liens affiliés, je suis rémunéré si vous achetez un de ces livres – cette commission permet de me financer et de vous proposer toujours plus de contenu gratuit)

 – Comment je suis devenu 10% plus heureux, de Dan Harris

Le pouvoir du moment présent, de Eckhart Tolle

 

Merci de votre lecture !

N’hésitez pas à commenter pour donner votre avis,

A très bientôt,

Corentin

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.