Comment la pratique du “Jeûne Intermittent” m’a aidé à avoir une super forme

Bonjour, lecteur ou lectrice ! Si tu as lu la page “Qui suis-je ?”, tu dois déjà savoir que je pratique le jeûne intermittent depuis bientôt plus de 3 ans. Aujourd’hui, j’aimerais commencer à parler de cette méthode, dont je suis désormais persuadé des effets bénéfiques pour être en meilleure santé et forme !

 

J’ai découvert le Jeûne Intermittent en fin 2014. A l’époque, je cherchais une méthode durable pour perdre du poids, surtout de la graisse, et améliorer ma santé.

Depuis je n’ai cessé de pratiquer, de noter les changements, d’expérimenter et de me renseigner toujours plus sur ce sujet. C’est grâce à cette pratique que j’ai commencé à m’intéresser à la nutrition, le développement personnel, et que j’ai pu amorcé de grands changements dans ma vie !

Mon premier résultat a été une perte de poids (principalement de la graisse) de 10 kilos, en l’espace de seulement 4 mois ! Au départ, je perdais 1 kilo par semaine, et je me sentais de plus en plus en forme, donc j’ai continué et c’est devenu une de mes meilleures habitudes.

 

jeûne intermittent

 

Alors, c’est quoi le Jeûne Intermittent ?

 

Le Jeûne Intermittent, ou Intermittent Fasting en anglais, est une méthode qui consiste à “jeûner” partiellement dans une journée.

Concrètement, cela consiste à ne pas ingurgiter de calories (nourriture) pendant un temps défini. Vous pouvez donc toujours boire de l’eau, du thé ou du café, mais sans sucre ou sans autre additif !

Le but ? Perdre de la graisse, maintenir son poids d’équilibre et sa silhouette, mais pas seulement ! Cette méthode est également excellente pour garder une bonne santé, se prévenir de nombreuses maladies et pour améliorer son esprit et sa volonté.

 

Personnellement, je mange jusqu’à 20 heures, puis je ne mange pas avant 12 heures le lendemain. Je “jeûne” donc pendant 16 heures chaque jour.

Mais il est aussi possible de jeûner plus de 16 heures ! Car plus vous jeûnez longtemps, plus le jeûne va être efficace. L’important est de ne pas dépasser 24 heures, car votre corps risque d’utiliser vos muscles pour produire de l’énergie au lieu de vos réserves en graisse.

 

alimentation ancestrale

 

Pourquoi pratiquer le jeûne intermittent ?

 

Dans cet article, je vous ai parlé d’Alimentation ancestrale et vivante. Le Jeûne Intermittent est complémentaire à ce mode de vie et d’alimentation : c’est une reproduction de celui de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs du Paléolithique. Car, comme vous le savez peut être, notre corps n’a pas évolué depuis le début de l’agriculture et de la vie sédentaire.

 

Lorsque nous vivions comme des nomades, chassant le mammouth et vivant au gré des cueillettes, des périodes de famine étaient obligatoires. Notre corps est donc adapté pour survivre lorsqu’il n’y a pas à manger. Il possède ainsi deux modes :

  • Alimenté : Lorsque nous mangeons, notre corps est “alimenté”. Il ordonne à notre pancréas de sécréter de l’insuline**, nous allons donc stocker le sucre en graisse afin de constituer des réserves pour les phases “à jeun”. De plus, ils ordonnent aussi à nos cellules de se multiplier !
  • A jeun : Après 8 à 12 heures sans manger, notre corps est “à jeun”. Il ordonne à notre pancréas de sécréter du glucagon, nous allons déstocker les graisses présentes dans nos réserves pour créer du sucre et donc de l’énergie pour que notre organisme fonctionne. Il est également ordonné à nos cellules de cesser de se multiplier, de se replier sur elle-même, et le corps va nettoyer ou supprimer les cellules abîmées ou mortes.

 

(**Pour mieux comprendre le fonctionnement de l’insuline et du glucagon, vous pouvez lire cet article : Mieux comprendre les Glucides, l’Insuline et le Glucagon.)

 

Ainsi, dans nos sociétés sédentaires, nous sommes habitués à manger en permanence : nous ne sortons que très peu du mode “alimenté”. A cause de ça, nous avons tendance à prendre du poids, à grossir, mais aussi à développer des maladies liées à cet état, des maladies dégénératives comme le cancer.

 

pas de petit déjeuner

Mais sauter le petit-déjeuner… Ce n’est pas dangereux ?

 

Nos ancêtres n’avaient pas l’habitude d’avoir de la nourriture en permanence. Les méthodes de conservation de l’époque ne le permettaient pas. Il était plus fréquent qu’ils s’alimentent en fin de matinée ou dans la journée, après avoir cueilli des végétaux ou chassé.

L’habitude du petit-déjeuner est beaucoup plus récente. Elle a été démocratisé en 1894 par le docteur Kellogg (oui oui, le créateur des fameux céréales pour le matin : les corn flakes !) qui cherchait à créer un marché pour ses produits.

Elle était justifiée par le fait que les ouvriers mangeaient au réveil depuis le début de l’époque industrielle pour tenir durant les très longues journées de travail à l’usine. Mais ils avaient plutôt tendance à manger des protéines ou des lipides (œufs, jambons, etc.) que des glucides ou des sucres raffinés (comme les céréales du petit-déjeuner ou nos fameux croissants).

 

Aujourd’hui, à cause de décennies à répéter que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, l’idée est devenue une vérité absolue.

Pourtant, il est entièrement prouvé que sauter le petit-déjeuner est sans risque. Personnellement, je ne prend plus de petit-déjeuner depuis 3 ans – et je n’ai jamais été aussi svelte et en bonne santé !

Bien sûr, il n’est pas obligatoire de sauter le petit-déjeuner pour pratiquer le jeûne intermittent, il est possible de jeûner de 16 heures à 8 heures le lendemain. Vous pouvez aussi dédier une journée dans votre semaine à un jeûne intermittent d’une journée pleine (24 heures) : par exemple, vous mangez jusqu’à 20 heures le dimanche puis plus rien jusqu’à 20 heures le lundi.

 

bienfaits du jeûne intermittent

 

Quelques bienfaits qu’apportent le Jeûne Intermittent

 

Voici une petite liste des bienfaits d’une pratique régulière du Jeûne Intermittent :

  • Perte ou régulation du poids et de la masse graisseuse
  • Meilleure satiété, moins de sensation de faim
  • Réduction des risques de diabètes ou de maladies cardio-vasculaires
  • Détoxification de l’organisme
  • Réduction des risques de cancers ou maladies dégénératives
  • Baisse de la mortalité
  • Amélioration des fonctions cognitives et ralentissement du vieillissement du cerveau
  • Augmentation de votre niveau de volonté
  • etc.

 

Je pense sincèrement que le Jeûne Intermittent est vraiment une excellente méthode pour avoir une super forme, une bonne santé et une meilleure longévité. Ce sujet me tient à cœur, c’est pourquoi je réécrirai bientôt de nouveaux articles sur cette pratique.

En attendant, n’hésitez pas à me poser des questions en commentaire !

Ensemble vers une meilleure forme,

Corentin

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.