Atteindre une super forme pour s’accomplir et être heureux ?

Atteindre une super forme pour s’accomplir et être heureux ?

Le but de “La Super Forme” est de vous aider à avoir …. une super forme !

Le nom du blog est plutôt explicite, admettons le ! Et les sujets abordés au fil des articles aussi : alimentation saine et ancestrale, perte de poids, activités physiques, mécanismes du corps humain, jeûne intermittent, métabolisme, suppression du sucre, des produits industriels, etc.

Seulement, vous avez peut-être aussi remarqué les articles sur la méditation, sur la gratitude ou même sur la différence entre plaisirs et bonheur (Dopamine contre Sérotonine : pourquoi le plaisir est l’ennemi du bonheur ?).


Car avoir la forme selon moi, c’est être en forme physiquement et mentalement. Dans cet article, j’aimerais développer plus en détails ma vision d’une super forme, la définition de ces deux aspects et surtout pourquoi ils sont autant liés.

Mais surtout, je souhaite vous faire comprendre à travers cet article pourquoi je considère qu’avoir une bonne forme physique et mentale est essentiel pour réussir sa vie, s’accomplir et être heureux.

 

Répondre à la question : pourquoi nous devons l’atteindre ?

C’est toute l’essence de ma philosophie que je veux partager avec vous maintenant – la philosophie et la volonté qui ont mené à la création de ce blog.

 

 

Comment je définis “être en bonne forme physique” et “être bonne forme mentale”

 

La forme physique est liée à votre bonne santé physique, c’est à dire posséder un corps :

SAIN – vous n’êtes pas malade, votre apparence dégage une aura de bonne santé, vous ne vous sentez pas affaibli et vous n’êtes pas essoufflé facilement.

SOLIDE & FONCTIONNEL – vous n’avez pas de douleurs récurrentes, vous êtes capable de supporter un minimum d’efforts et de contraintes physiques.

HARMONIEUX – votre corps vous apporte pleine satisfaction, vous vous sentez à l’aise et avez un minimum de complexes (tout le monde a des petits complexes).

 

 

La forme mentale est liée à votre bonne santé mentale, c’est à dire posséder un esprit sain et en harmonie :

CONFIANCE EN SOI – vous avez un minimum de confiance en vous, vous croyez que vous pouvez réussir ce que vous entreprenez et avancez dans un univers positif, vous êtes plutôt optimiste.

ESTIME DE SOI – vous vous estimez un minimum, vous croyez en vous et ne vous dévalorisez pas en permanence.

CONSCIENCE DE SOI – vous vous connaissez et vous maîtrisez, vous êtes capable de vivre dans l’instant présent et de respecter vos aspirations profondes, ou tout du moins de pouvoir réfléchir sur celles-ci.

MAÎTRISE DE SOI – vous n’êtes pas l’esclave de vos émotions et des évènements de votre vie. Vous êtes capable d’éprouver de la gratitude pour ce qui vous arrive et d’en retirer des leçons.

 

 

Bien sûr, ces deux concepts peuvent être étoffés et peuvent englober de nombreux autres aspects. Cependant, ma définition s’arrête sur ces éléments que je pense être essentiels pour avoir une vie épanouissante, inspirante et riche, qui vous permettra d’être heureux.

 

développement personnel

 

Il est important de noter que posséder un corps sain et un esprit sain est la garantie de profiter d’une vie longue et en bonne santé. Il est aujourd’hui largement démontré que nos pensées influencent notre santé à long terme. L’incidence du stress sur de nombreuses maladies et sur notre durée de vie est un bon exemple des risques que peuvent causer des troubles dans notre mental et notre esprit. Mais nous aurons l’occasion d’en reparler dans un prochain article !

 

 

Le corps et l’esprit sont liés

 

 

Maintenant, j’aimerais aborder avec vous un bout de mon histoire personnelle :

A 20 ans, tout petit jeune que j’étais et qui devait déborder d’énergie, je me suis rendu compte que je n’étais pas la personne que je voulais être. Un constat glaçant. Tout a commencé par l’image que je renvoyais dans le miroir : je n’étais pas satisfait de mon aspect physique.

A cette époque, j’étais en léger surpoids et j’étais énormément complexé par ma silhouette.

Je n’avais aucune confiance en moi et j’étais très timide, et mes complexes n’amélioraient pas les choses. Je n’avais aucune estime de moi. A cause de cela, je me suis rendu compte que je subissais ma vie plutôt que la vivre : par manque de confiance, d’estime et de volonté, je me privais de faire des choix courageux qui auraient pu me rendre heureux.

 

Alors il y a quatre ans, j’ai désiré changer. Et j’ai commencé par l’aspect le plus évident pour moi : le physique. J’ai donc passé des heures à chercher sur Internet, à lire des pages entières, des articles entiers, des ebooks et des PDF pour finalement trouver ma “méthode miracle” : le Jeûne Intermittent.

J’avais une volonté et une énergie proche du néant, c’est pourquoi je parle de “trouver ma méthode miracle”. Et par chance, elle a fonctionné ! En l’espace de 6 mois, j’ai perdu 10 kilos de gras. J’étais métamorphosé : j’apparaissais plus svelte, et mon entourage me le faisait remarqué.

Mais je dois vous avouer quelque chose : ma silhouette n’était toujours pas athlétique, mon corps pas encore très solide et fonctionnel, ni très musclé.

 

Cependant, j’avais retrouvé la santé et surtout j’avais retrouvé de l’énergie. Oui, de l’énergie. Et c’est là où ma petite histoire devient intéressante : j’ai découvert à travers cette expérience, et aussi en lisant un nombre impressionnant de livres sur le développement personnel et l’alimentation, que le corps et l’esprit était lié.

En avançant sur mes objectifs physiques, en développant une meilleure forme physique et en changeant mon alimentation, je n’avais pas seulement atteint une bonne santé physique. J’étais plus confiant, je me sentais plus à l’aise et j’avais beaucoup plus confiance en moi. Changer mon alimentation et adopter le jeûne intermittent m’ont lancé sur le chemin du “développement personnel”.

 

Et depuis, je n’ai pas arrêté de me documenter sur l’alimentation saine, le développement physique et personnel. J’ai lu des livres, assisté à des formations et des conférences, expérimenté un paquet d’exercices et méthodes dans mon quotidien.

Désormais, je suis certain d’une chose : ce qui lie le corps et l’esprit, c’est notre énergie. Notre niveau d’énergie. Et selon moi, le meilleur moyen d’augmenter son niveau d’énergie est de commencer par se créer un corps sain, grâce à …. l’ALIMENTATION et un MODE DE VIE sain !

 

confiance en soi

 

Avoir de l’énergie : explications

 

 

“Avoir la forme”

Quand on pense à l’expression populaire et à la façon dont on l’utilise, on imagine toujours une personne pétillante, vivante, en mouvement, heureuse et dynamique.

Quand nous croisons un ami ou une amie qui est dans cet état (la description précédente), n’avez-vous pas envie de lui dire “Tu es en forme toi !” ? Nous avons envie de lui dire ça car nous le voyons débordant d’énergie !

Débordant d’énergie ? Bien sûr, au final n’est-ce pas ce qui nous fait considéré quelqu’un comme en forme ou heureux ? Une personne qui a le sourire, qui se sent bien, qui rigole, est positif, optimiste, etc. Nous la voyons en forme, car cette personne déborde d’une énergie positive, communicative.

 

Nous pourrions parler des heures autour du concept d’ “énergie”, mais selon moi, c’est cette énergie qui lie les concepts détaillés avant autour de la bonne forme physique et la bonne forme mentale.

Avoir un corps sain, harmonieux et fonctionnel, permet à l’énergie de bien circuler et d’être abondante. Manger sainement permet d’apporter les bons nutriments, les bons éléments à notre corps pour développer une énergie positive : “Nous sommes ce que nous mangeons”.

Faire du sport et avoir un corps en mouvement permet de faire circuler l’énergie et de nous rendre plus vivant.

 

avoir confiance en soi

 

Parler d’énergie permet de sortir de l’aspect physique seul, il n’est plus question d’avoir un joli corps pour frimer à la plage, manger sainement et avoir une activité physique nous permet d’être mieux dans notre tête et d’être plus heureux.

Car avoir la forme mentale, c’est être bien dans sa tête. Avoir confiance en soi, avoir de l’estime de soi, savoir se maîtriser et avoir conscience de soi découlent à la fois de notre bonne santé physique, mais aussi d’exercices de maîtrise de notre pensée et de nos croyances : la méditation, la pensée consciente, la réflexion poussée, le fait d’éprouver de la gratitude, etc. sont autant d’éléments pour avoir des pensées saines et un esprit apaisé, zen.

Des terreaux fertiles pour développer une volonté et une détermination solides, un mental de guerrier, qui vont nous permettre de réussir notre vie.

 

 

Développer une super forme pour réussir sa vie et être heureux

 

 

Sur ce blog, je souhaite développer quatre aspects :

L’alimentation, pour être en bonne santé, mieux comprendre son corps et son fonctionnement, pour développer une bonne énergie.

En particulier, je souhaite vous parler d’alimentation ancestrale, une alimentation saine et qui respecte le fonctionnement de notre organisme.

 

 

Le développement physique, pour construire un corps harmonieux, solide et fonctionnel, et mettre en place des bonnes habitudes pour avoir un corps en mouvement.

Je souhaite vous parler des meilleurs exercices et méthodes pour atteindre simplement et rapidement vos objectifs, sans prise de tête et en respectant notre corps.

 

 

Le jeûne intermittent, qui permet d’atteindre les mêmes objectifs que les deux aspects ci-dessus. Cette méthode permet un retour au fonctionnement ancestral de notre corps, avec une alternance de période de jeûne et d’alimentation, essentielle pour conserver une bonne santé et être en forme !

En savoir plus, cliquez ici  : Comment la pratique du “Jeûne Intermittent” m’a aidé à avoir une super forme

 

 

Le développement personnel, via des exercices pour développer la confiance en soi et l’estime de soi, mais aussi pour avoir des pensées saines et un esprit apaisé, qui vont nous permettre d’avoir une volonté et détermination forte.

Selon moi, ce développement personnel connecté avec une excellente forme physique vous permettra de vous accomplir personnellement. Grâce à l’énergie abondante créée par votre mode de vie et votre état d’esprit sains, vous pourrez atteindre l’ensemble des objectifs que vous vous êtes fixés, ou bien les définir à nouveau, pour vous créer une vie inspirante et épanouissante.

Ainsi, je l’espère et j’en suis certain, votre quête d’une meilleure forme vous apportera le bonheur.

 

 

Je vous remercie sincèrement d’avoir lu cet article. Je vous souhaite réussite et bonheur, en espérant que vous trouverez à l’avenir et sur ce site des éléments pour progresser, vous améliorer et atteindre vos objectifs de vie !

 

[Podcast] 5 préceptes pour vivre plus longtemps et en bonne santé, selon une étude d’Harvard

[Podcast] 5 préceptes pour vivre plus longtemps et en bonne santé, selon une étude d’Harvard

Cliquez sur “Play” ou téléchargez-le pour savoir comment vivre plus longtemps et en bonne santé !

 

Le texte du podcast :

 

Bonjour à tous ! Et bienvenue sur le premier podcast du blog “La Super Forme” !

C’est Corentin, et aujourd’hui, nous allons parler des 5 préceptes pour vivre plus longtemps et surtout en meilleure santé, identifiés lors d’une étude scientifique réalisée par la célèbre université d’Harvard.

 

Les scientifiques ont analysé pour cette étude les données de santé de plus 40 000 médecins, recueillies sur une période de 30 ans. A partir de ces informations, ils ont définis 5 commandements à respecter à la lettre, qui permettraient de vivre plus de 10 ans en moyenne. Voyons les ensemble !

 

Bannir la cigarette, supprimer le tabac !

 

C’est un des préceptes les plus radicaux : vous devez arrêter de fumer du tabac. Cette mauvaise habitude est la pire des habitudes. Le tabac est la drogue la plus dangereuse et la plus nocive pour votre santé. Vous avez une chance sur 4 de mourir d’un cancer du poumon en fumant régulièrement : 25% ! Et cela ne prend pas en compte les nombreuses maladies cardio-vasculaires, les autres cancers et malades pulmonaires, ou liées au tabac.

Alors, le tabac, c’est fini ! Je vous conseille même un excellent livre pour arrêter, c’est “La méthode simple pour en finir avec la cigarette” de Allen Carr (lien sponsorisé).

 

Bouger le plus possible chaque jour

 

C’est le deuxième conseil des scientifiques de cette étude : nous devons bouger le plus possible chaque jour. Pas besoin de faire des heures et des heures, ils recommandent au minimum 30 minutes d’effort chaque jour. Vous pouvez marcher, nager, faire une séance d’entraînement, une routine de gainage le matin, aller courir de temps en temps, etc.

L’important est que vous soyez le moins possible sédentaire et que vous soyez un peu en mouvement chaque jour. Rien d’insurmontable !

Par exemple, pour augmenter votre temps de marche chaque jour, vous pouvez descendre un ou deux arrêts plus tôt avant votre travail, faire une petite promenade chaque soir avec votre partenaire ou votre chien si vous en avez un, supprimer la voiture pour les petits trajets, etc. Vous pouvez même essayer le vélo pour aller au travail ou pour des petits trajets, toujours.

 

Avoir une alimentation saine

 

Je pense que vous n’êtes pas surpris. Le terme “alimentation saine” peut être sujet à interprétation. Personnellement, je pense qu’avoir une alimentation ancestrale est la bonne solution pour avoir une alimentation saine, j’ai écrit un article dessus sur mon blog et je vous invite à le consulter pour en savoir plus (Pourquoi privilégier l’alimentation ancestrale et vivante pour rester en forme ?)

 

Mais en gros, l’idée est de consommer un maximum d’aliments bruts, non-transformés, pas industriels, et si possible de bonne qualité : comme des légumes, des fruits, de la viande du boucher, du poisson, des oeufs, des oléagineux, des légumineuses, etc. Et aussi, limiter au maximum le sucre et les féculents, privilégier les bons féculents comme les patates douces, les pâtes complètes, le riz basmati, le quinoa, le boulghour, etc.

Et surtout, bannir le pain blanc, le riz blanc, la farine blanche, les sucreries, la malbouffe, etc.

 

Maintenir un indice de masse corporel bas

 

Ce précepte découle des deux précédents sur l’activité physique, sportive et l’alimentation saine. Il ne sera pas difficile à tenir si vous suivez déjà ces deux principes. Les chercheurs d’Harvard recommandent de garder un indice entre 18,5 et 24,9 au maximum : plutôt entre 16 et 20% pour un homme et 20 et 25% pour une femme. Si vous souhaitez avoir des abdos saillants, peut être qu’avoir moins peut vous intéresser, c’est libre à vous : le plus important est de ne pas dépasser les 25% de masse corporel !

 

Limiter l’alcool

 

Dernier précepte identifié par les scientifiques de cette étude : il est nécessaire de limiter l’alcool pour vivre plus longtemps. Un verre par jour maximum pour les femmes, deux verres par jour maximum pour les hommes. Personnellement, je vous conseille de le limiter à des occasions festives ou pour les sorties, mais encore une fois, l’important est de ne pas dépasser la limite identifiée par l’étude d’Harvard !

 

Comme vous le voyez, ces préceptes ne sont pas si difficiles à tenir au final. Ce sont simplement des bonnes habitudes qui vont vous permettre de vivre plus longtemps et en meilleure santé. Avant de vous laisser, voilà quelques petits chiffres sortis de l’étude : en suivant ces principes, nous pourrions “prolonger de quatorze ans l’espérance de vie des femmes et de douze ans celle des hommes”. Les personnes ayant suivi ces cinq habitudes ont 82% de risques en moins de mourir d’une maladie cardiovasculaire. Les risques de mourir d’un cancer sont également moins grands : 65% de risques en moins !

Selon cette étude, les hommes et les femmes qui ont suivi ces principes ont vécu en moyenne jusqu’à respectivement 87 et 93 ans, tandis que les autres participants se sont éteints à l’âge de 75 et 79 ans.

Voilà maintenant vous connaissez ces 5 préceptes, il ne suffit plus que de les appliquer pour être sûr d’avoir une longue et agréable vie, en bonne santé et en bonne forme !

Merci de votre écoute et à bientôt !

Fiez vous à vous et non pas aux études sur la santé : expérimentez, testez et écoutez votre ressenti !

Fiez vous à vous et non pas aux études sur la santé : expérimentez, testez et écoutez votre ressenti !

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, j’aimerais aborder avec vous le sujet des études sur la santé, mais surtout de l’importance des tests, de l’écoute de soi et du ressenti. Je tiens à préciser que je m’inspire en partie d’un article en anglais de Steve Pavlina (cliquez ici pour le consulter).

Je vais donc vous énoncer 3 de ses 4 raisons sur pourquoi il ne faut pas se fier aux études sur la santé, tout en vous confiant mon point de vue et ma propre philosophie sur l’expérimentation et le bon scepticisme !

 

Les auteurs de ses études servent un but ou des idées

 

Quand une nouvelle étude sur la santé, ou tout ce qui s’en rapproche (nutrition, sport, médicaments, etc.), il est important d’avoir en tête qu’elle va servir un but, une idée, dans plus de 90% des cas.

 

Comme l’a dit Mark Twain : « Prenez d’abord connaissance des faits, et ensuite vous pouvez les déformer à votre guise. »

 

Des médecins vont débuter leur livre en vous expliquant dans l’introduction en quoi les autres ont tord et eux raison. Les magazines de santé ne vous révèleront pas qu’elles sont détenues par des entreprises de complément alimentaires ou de l’agro-alimentaire. Les informations télévisés ou les spécialistes présents ne vous dévoileront pas qu’ils sont sponsorisés par des entreprises pharmaceutiques ou de l’agro-alimentaire, idem pour les médecins ou chercheurs à l’origine de certaines études. Même cas avec les responsables des organismes de santé, qui quittent leurs postes dans le public pour rejoindre des entreprises du privé, dont ils devaient approuver les médicaments ou les produits.

 

Nous pourrions passer notre temps à chercher les coupables, les solutions, etc. Mais je pense que nous avons mieux à faire.

Sans dire que tous sont pourris, l’idée est qu’il faut se méfier de ce que les études, médecins, organismes, ou autres experts mettent en avant. Notre esprit critique doit toujours être en alerte.

 

Dans mon cas, j’essaie de toujours m’intéresser à l’émetteur de l’étude en question, si elle provient d’une université prestigieuse, que les financements sont clairs et que les faits se croisent avec d’autres études… Généralement, c’est que c’est un très bon signe !

 

On ne vous dit jamais toute la vérité

 

Quand vous entendez parler d’une nouvelle étude de santé, ou sur tel ou tel produit, que ce soit à la télévision, sur les réseaux sociaux ou dans un journal, soyez toujours très sceptique.

Demandez-vous qui l’a commandé, directement ou indirectement. Et ayez toujours à l’esprit que vous n’entendrez probablement jamais parler des autres études, commandés ou non par la même organisation, qui ont montrés que le produit ou la pratique étaient dangereuses !

J’en reviens donc au point précédent : toujours s’intéresser à l’émetteur de l’étude, faire confiance au maximum à son esprit critique et aux organisations ayant des buts et financements clairs !

 

Vous êtes une personne unique

 

Fiez vous au maximum aux études ayant un groupe test d’une taille raisonnable, avec un effet et des résultats probants et large ! Car une étude avec une faible quantité de participants ou démontrant un faible résultat ou effet ne va pas forcément s’appliquer à vous. Car vous êtes unique, pas seulement par votre corps et votre génétique, mais par votre mode de vie, ou votre environnement.

Il y a une grande différence entre un homme citadin, blond, aux yeux bleus, végétarien, marié et père de deux enfants, et vous, ou une femme brune, aux yeux marrons, célibataire, vivant à la campagne.

Si vous sautez d’une falaise, vous allez très probablement mourir. Si vous vivez à la campagne, vous avez moins de risques de mourir de la pollution. Si vous mangez des produits sains, bruts et bio, vous avez moins de chances de mourir d’une maladie cardiovasculaire. Mais si vous consommez tel produit vanter par une étude de santé pour un effet léger avec une précision très faible, pensez-vous que cela peut s’appliquer à vous ?

 

Ma philosophie est donc : nous sommes uniques, mais des lois générales s’appliquent à nous. Cherchons ses “lois générales”, appliquons les, testons les, modifions les en fonction de notre ressenti, de ce qui nous arrive et ne soyons pas victime des nombreuses études contradictoires vantés en permanence !

Soyons des bons sceptiques avec un bon esprit critique.

 

écoute de soi

 

Découvrez, testez, expérimentez sur vous : la meilleure étude sur la santé !

 

Je vais reprendre la conclusion du point précédent : soyez des bons sceptiques et ayez un bon esprit critique.

 

Être un bon sceptique, c’est utiliser son scepticisme naturel de la bonne manière pour améliorer sa vie. C’est-à-dire que quand vous découvrez une nouvelle information pratique, vous essayez de la mettre en place dans votre vie en la testant pendant un certain temps, et vous noter les effets sur votre corps ou votre vie.

C’est, en gros, la démarche d’une étude scientifique mais appliquer à votre personne ! Comme dis précédemment, vous êtes unique, alors rien de mieux que de tester une méthode sur vous pour être sûr des résultats.

Bien sûr, faites attention à ce que la méthode que vous testez ne soit pas risqué pour votre vie : pour reprendre l’exemple précédent, vous pouvez être certain que sauter d’une falaise va entraîner votre mort.

Mais si vous testez le jeûne intermittent en ayant pas de problèmes ou contre indications sérieuses (obésités, maladies, enceintes, etc.), vous avez peu de risques d’avoir des complications. Idem si vous testez une nouvelle méthode pour être moins stressé et mieux contrôler vos pensées (la méditation par exemple !) ou pour être plus heureux (éprouver de la gratitude), ou pour avoir plus confiance en vous et faire des rencontres amicales !

 

Avoir un bon esprit critique vient en complément : quand vous découvrez une nouvelle méthode ou de nouvelles informations, creusez ! Surtout si cela a un rapport avec votre alimentation, le sport ou le bien-être. Cherchez d’autres études sur le sujet, des articles ou des vidéos, regarder les sources de celles-ci si elles sont disponibles, etc. Intéressez-vous aux autres informations disponibles sur le site en question.

 

Mais n’oubliez pas de vous fier à votre instinct et de ne pas hésiter à tester ! Certains informations sont inédites et vous ne souhaiteriez pas passer à côté.

 

Au final, il est important de savoir se faire confiance au maximum, écoutez votre corps, votre ressenti. Avez-vous vraiment besoin d’une étude pour savoir ce qui est mauvais pour votre santé ? Que manger trop sucré, trop de produits industriels, trop de mauvais gras est néfaste pour vous ? Que fumer est une dangereuse habitude ? Votre ressenti face à votre corps ou après avoir monter les escaliers, sur votre niveau d’énergie, de concentration ou de volonté de tous les jours, tout ça sont autant d’indices sur votre état de santé et de forme !

 

Avoir la forme : ma meilleure astuce pour tenir ses bonnes résolutions !

Avoir la forme : ma meilleure astuce pour tenir ses bonnes résolutions !

Bonjour ! Aujourd’hui, j’aimerai partager avec vous une de mes astuces pour vous appliquer vos bonnes résolutions pour une meilleure forme !

 

La nouvelle année est souvent synonyme d’un nouveau départ, donc de nouvelles résolutions pour chacun d’entre nous : perdre du poids, commencer un sport, arrêter de fumer, avoir une alimentation plus saine, etc.

Sauf que bien souvent, les premiers temps sont assez faciles : nous sommes motivés, nos proches et nos collègues se lancent aussi des bonnes résolutions, alors nous trouvons la force de se tenir à celles-ci. Mais rapidement, le lendemain, le surlendemain ou un mois plus tard, nous reprenons nos mauvaises habitudes, nous les oublions toutes.

 

 

Pourquoi finissons-nous par tout abandonner alors que tout avait bien commencé ?

 

 

Quand on commence un nouveau mode de vie, une nouvelle alimentation, un nouveau sport, nous voulons souvent tout changer d’un coup. Et on veut aller très vite, on veut des résultats rapidement.

Sauf, qu’après la phase d’excitation du départ, nous passons par une phase de traversée du désert – celle où vous travaillez dur, vous faites de gros “efforts”, comme supprimer tous les sucres blancs et dérivés de votre vie, faire 3 séances “costaudes” de sport par semaine, etc.. Mais les résultats, eux, mettent du temps à arriver.

Alors rapidement, nous cédons et la 3ème phase : l’achèvement, n’est jamais atteinte !

 

Avec l’achèvement, les résultats arrivent : vous vous sentez mieux, vous avez une meilleure mine, vous perdez du poids et du gras, vous avez une meilleure forme !

 

 

Alors comment persévérer ? Comment traverser le désert ?

 

 

Je vous livre l’astuce qui, selon moi, va vous permettre de tenir vos bonnes résolutions de l’année prochaine :

 

Ne viser pas trop gros, commencer petit et avancer pas à pas

 

Au lieu de bannir tous les sucres de votre vie, de démarrer deux activités sportives, d’enchaîner les entraînements, etc. Commencer avec des petites actions simples, qui vont vous permettre de “mettre le pied à l’étrier” – de commencer en douceur !

 

Ne supprimer pas tous les sucres, remplacer les progressivement :

  • supprimer petit à petit le riz blanc, les pâtes et autres dérivés de la farine de blé pour les remplacer par des équivalents complets ou des patates douces, lentilles, quinoa…
  • si vous mangez des gâteaux ou des tablettes de chocolat au lait, supprimer les au fur et à mesure, accorder vous des pauses (“goûter de triche”), remplacer les par du chocolat noir 70% puis 85%, ou des fruits.
  • etc..

Faites la même chose avec le sport : commencer une seule activité – si possible, avec un collègue ou un ami pour vous motiver d’autant plus.

Si vous faites du sport à la maison ou en salle, ne vous surmenez pas, allez y doucement pour habituer votre corps et votre système nerveux.

 

Ainsi, malgré la longue (ou courte, je l’espère) traversée du désert, le chemin ne sera pas aussi dur. Vous faites des efforts, mais des petits efforts simples qui ne bouleversent pas votre vie – il est plus facile de tenir des nouvelles petites habitudes et d’en ajouter au fur et à mesure du parcours, que de révolutionner sa façon de fonctionner en une semaine.

Vous verrez que rapidement ces petites habitudes seront ancrées dans votre vie. Pas à pas, vous allez amorcer des grands changements.

Cela viendra naturellement, et votre cerveau ne sera pas stressé par un changement soudain.

 

 

Vous aurez tenu vos bonnes résolutions.

 

 

Je ne peux que vous encourager à prendre une ou plusieurs bonnes résolutions simples : formuler votre objectif pour l’année, essayer d’utiliser la méthode SMART (une petite recherche Google vous éclairera sur la marche à suivre), et lister des petites actions à mettre en place rapidement.

Vous pouvez même en préparer des nouvelles pour les mois suivants : février, mars, avril… après avoir tenu vos premières nouvelles petites habitudes !

 

Le cercle vertueux sera lancé, et sans vous en rendre compte : vous avez atteint vos objectifs !

 

 

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez Meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait un de mes articles préférés (et que je vous conseille vraiment de lire) est celui-ci. Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’aimez !

Merci de votre lecture !

Ensemble, vers une meilleure forme


Corentin

Avoir la forme : Comment et Pourquoi ?

Avoir la forme : Comment et Pourquoi ?

Bonjour, chers lecteurs ! Dans ce premier article, je vais vous parler un peu plus en détail du but de ce blog (pour mon histoire personnel et le pourquoi du blog, n’hésites pas à aller voir la page “Qui suis-je”) : Avoir la forme, qu’est-ce que c’est ? Pourquoi l’atteindre ? Et comment je vais t’aider à l’atteindre ?

 

Qu’est-ce que c’est avoir la forme ?

 

La forme, ça englobe la forme physique et mentale. Avoir la forme, c’est donc avoir une bonne condition physique et également un bon mental :

 

    • Pour l’aspect physique : c’est être en pleine santé, avoir un corps fonctionnel et harmonieux, qui nous plaît et qui nous donne confiance en nous et en nos capacités.
    • Pour l’aspect mental : c’est le fait d’avoir confiance en soi, de s’estimer et de s’aimer, de sentir du bonheur et de la gratitude.

 

Tu l’as donc bien compris, dans ce blog, je vais donc à la fois parler de nutrition, de sport, mais également (un peu) de développement personnel.

 

Pourquoi l’atteindre ?

 

Quand j’étais plus jeune, j’étais loin de rassembler tout les critères pour avoir la forme. Je ne me sentais pas vraiment heureux, pas vraiment énergique et la vie défilait. Quand j’ai pris la décision de m’améliorer physiquement, en commençant la pratique du jeûne intermittent puis en révisant totalement ma façon de m’alimenter, j’ai rapidement senti des effets positifs pour ma forme physique. Mais également pour ma forme mentale !

 

Et tout les domaines de ma vie ont été impactés par ces changements. Je me sentais plus en confiance, mieux dans ma peau, j’avais une meilleure énergie, une meilleure santé.

 

Aujourd’hui, je pense être sur une pente ascendante et je continue à me développer mentalement et physiquement. Et plus j’avance, plus je suis convaincu que les deux sont connectés – dans de nombreuses cultures, asiatiques notamment, il n’y a aucun différence ou limite entre les deux. Corps et esprit ne font qu’un.

 

Ainsi, que tu aies des problèmes ou soucis dans l’un ou l’autre, avancer dans l’un ou l’autre permettra de les régler et de te développer.

 

Donc pourquoi avoir la Super Forme ? Parce que, peu importe tes soucis, avoir une meilleure forme ne pourra que les aider à les surmonter. Que ce soit des soucis de santé, des soucis dans tes relations, dans ta vie professionnelle ou personnelle, dans ta quête du bonheur, etc. Avec moi, ça a fonctionné. Et il n’y a aucun raison que ça ne fonctionne pas toi vous aussi – nous sommes pareil.

 

Comment l’atteindre ?

 

En continuant à suivre mon blog et lire mes articles… Merci et bonne soirée !

Plus sérieusement, atteindre la super forme passe par trois grands axes :

 

MANGER – BOUGER – PENSER

 

Manger, c’est avoir une alimentation qui correspond parfaitement à tes besoins et objectifs, qui va te permettre d’avoir une bonne santé, d’avoir de l’énergie, de te sentir en “forme”.

Bouger, c’est faire une activité sportive ou même bouger au quotidien, toujours pour atteindre des objectifs, correspondre à tes besoins vis à vis de ta silhouette, mais surtout pour avoir énergie, forme et bonne santé !

Penser, c’est avoir confiance en soi, avoir de l’estime de soi, ressentir de la gratitude, se sentir heureux et épanoui(e), avoir l’impression d’aller dans la bonne direction dans sa vie. Tout cela correspond à ta bonne forme mentale, et elle découle en partie de ton alimentation et ton activité physique.

 

Tout les articles de ce blog auront donc un lien ou plusieurs avec ces trois grands axes.

 

N’hésites pas à commenter pour donner tes impressions ou détailler tes propres objectifs, ce que tu cherches ici !

Ensemble, vers la meilleure forme,

Corentin